Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CPE : Une attaque de plus contre le code du travail


"Monsieur Villepin, ce n'est pas parce que Monsieur Sarkozy ajoute chaque semaine une page au Code Pénal que vous devez chaque semaine déchirer une page du Code du Travail."

Sous l'appellation "bataille pour l'emploi" le gouvernement vient en réalité d'annoncer une rafale de mesures qui constitue une attaque sans précédent du code du travail et du CDI. La droite décide, avec le "contrat première embauche" de s'en prendre une fois de plus à une de ses cibles préférées : la jeunesse. Ce contrat consiste en la possibilité pour une entreprise de recruter avec une période d'essai de 2 ans et le tout avec une exonération des cotisations patronales de 3 ans qui se fera sur le dos du budget de la sécurité sociale. Cette mesure n'est pas sans rappeler la tentative de mise en place du CIP par Edouard Balladur.

Au passage, le gouvernement oublie soigneusement de faire le bilan du "contrat nouvel embauche", en place depuis le mois d'août, qui accorde les mêmes cadeaux au patronat dans les entreprises de moins de 20 salariés : Déjà 10% de résiliations de CNE en moins de 6 mois. Non content de s'attaquer à la jeunesse, on retrouve pêle-mêle dans le plan du gouvernement, la création d'emplois seniors avec les CDD de 18 mois renouvelables pour les plus de 57 ans, l'assouplissement des conditions de cumul emploi-retraite, la possibilité de travailler en intérim pour ceux qui ont déjà un emploi y compris à temps plein. Ce passage au pilori du code du travail, va encore une fois augmenter la précarité, aggraver la crise sociale que traverse notre pays, sans régler le problème de l'emploi. Il est à noter, une fois de plus, que ces annonces ont été faites sans aucune concertation et que l'ensemble des organisations syndicales s'y oppose unanimement.

Le parti socialiste et le mouvement des jeunes socialistes condamnent avec la plus grande fermeté, ce qui ne peut être considéré que comme une provocation. Le parti socialiste rappelle que le contrat à durée indéterminée doit rester le socle de notre droit du travail et propose la mise en place d'une sécurité sociale professionnelle, seule à même d'inverser le processus de déstructuration sociale que la droite met en place consciencieusement.

 

Tag(s) : #CPE

Partager cet article

Repost 0